Mexique

Campings sur la côte Pacifique

Entre La Cruz et mazatlan “Villa Céleste”.

A Palmito del Verde “Color Marino”

Paracho

La ville où Alain voulait absolument aller pour acheter une guitare. Village pommé au coeur du Mexique. En plus nous arrivons jour de marché, rentrer dans le village avec un camping-car relève de l’exploit… Nous arrivons à nous garer dans le village où là il y a de la place et nous allons voir ce marché. Nous goûtons aux cannes à sucre, un délice. Tout est décoré avec des guitare même le sapin ! Puis nous allons trouver LA boutique. le Luthier signe la guitare qu’Alain choisit et il nous offre des petits objets.

Mazatlan

Nous trouvons un super camping, situé près de la ville avec des voiturettes qui font la navette. On s’y sent bien et on projette de rester là quelques jours, surtout que la noël approche et que 3 familles Canadiennes arrivent à ce camping. Nous allons au centre commercial et nous découvrons un restaurant avec pour déco les Avengers !!!!!

Mais ce que nous avons préféré en dehors de la voiturette ce sont les boutiques que l’ont trouvent partout le long des trottoirs. Nous avons trouvé des bijoux, un tapis… Et un super restaurant où on y mange de poisson délicieux.

Malheureusement nous faisons une mauvaise rencontre au camping, un Canadien qui n’a aucun savoir vivre et qui fait peur aux enfants car alcoolisé il s’en est prit à Alain. Dès le lendemain matin nous décidons de partir, à regret mais hors de question de rester.

Où manger ?

La Mazatleca.

Teotihuacan

Ce site est notre premier WOUHAOU du Mexique. Avant lui là descente a été difficile et on commençait à réfléchir à remonter vers les Etats-Unis. Donc il est vraiment le bienvenu !!!

A l’entrée des traducteurs proposent leurs services de guide afin de nous faire visiter le site et il y a plusieurs boutiques de souvenirs.

Puis sur le site même d’autres vendeurs éparpillés partout avec cette chaleur ! Lenny est fasciné par des petits objets qui lorsqu’on les met dans la bouche font le bruit de l’animal qu’il représente. On en achète un mais je m’interroge quand même sur la peinture que mon fils est en train de mettre dans sa bouche. Heureusement plus loin nous trouvons la même chose mais avec des peintures naturelles. Il nous montre comment il les obtient. Cet homme est fantastique. Nous sommes en admiration.

Nous grimpons tout en haut de la pyramide du soleil. Quel monument magnifique ! Certaines marches sont très hautes et arrivent aux genoux de Lenny mais il y arrive et une fois en haut, il n’y a pas de mot. Comment des hommes ont construit ça ? Puis nous allons voir sa voisine La Pyramide de la Lune, plus petite et il est interdit de monter dessus.

Palenque

Nous sommes au camping Maya Bell avec un super resto.

Le site de Palenque est à quelques minutes à pieds et la ville pas très loin, des taxis font la navette. Et vu que je me suis cassée une dent et qu’il a fallut que je trouve un dentiste et y aller plusieurs fois je peux vous dire que la route on la connait !!!

Là nous sommes dans la jungle, le site est vert et ombragé. Il y a plusieurs vendeurs mais ici ils sont installés au sol, ils ne viennent pas vers vous et le prix est le prix, on ne peut pas discuter. Le site est magnifique et très agréable. Si vous voulez aller jusqu’au bout de la visite il ne faut pas y aller en fin d’après-midi sinon vous vous verrez dans l’obligation de faire demi-tour sans avoir tout vu.

Campeche

Nous avons adoré cette ville. Elle est très jolie et agréable. Les couleurs, le coucher de soleil et son marché…

Les cenotes : X Keken et Oxman

Il y en a toute une liste. Nous avons évité celles où il y a trop de monde. X Keken est très sombre alors que Oxman est à ciel ouvert, la couleur de l’eau est magnifique. A savoir que l’eau est très pure, de ce fait on flotte moins. Des gilets de sauvetages sont prévus (payant). Il y a une corde au milieu afin de vous reposer.

Uxmal

Nous avons vu nos premiers Iguanes. Il y en partout, ils sortent de tous les trous. Sur ce site la première pyramide a une particularité, lorsque vous tapez des mains cela fait un bruit d’oiseau. Nous avons vu un serpent aussi.

Isla Mureres

Nous avons pris le bateau de Cancun, c’est très animé car un homme chante. Nous sommes allés sur cette île nager avec les dauphins. Nous voulions faire une surprise aux enfants. Cette attraction est assez onéreuse mais une fois sur le site vous ne payez rien (boire, manger, accès à la piscine…). Les dauphins sont dans leur milieu naturel, soit c’est fermé mais nous étions dans les caraïbes pas dans une piscine. Plusieurs activités sont proposées mais avec Lenny petit nous pouvions en faire qu’une. Câlins, bisous… Nous sommes contre un grillage et le dauphin vient à nous. Sur ce grillage il y a du corail de feu. Lenny s’est fait piquer aux pieds. Quand on est sorti de l’eau il hurlait de douleur. Les organisateurs ont tout sur place et l’on soigné de suite. On rince le pied dans la piscine puis du vinaigre, en cinq minutes il n’avait plus rien. On peut louer des petites voiturettes pour faire le tour de l’île. On peut aller voir les tortues aussi. La ville est agréable, il y a des boutiques, des restaurants… et la plage.

Playa Del Carmen

La ville est très agréable, piétonne. Plusieurs boutiques et restaurant. Nous avons mangé une pizza à 14 h 00, elle était délicieuse. Nous avons visité l’aquarium, ils vous le vendent comme s’il y avait des requins de taille importante mais ce n’est pas vrai, ils sont tout petit. Lenny s’est fait faire un tatouage et les filles des tresses. Les plages sont toutes splendides, même si les vagues sont énormes et qu’il est difficile pour les enfants de rester longtemps dans l’eau.

Où manger ?

Ristorante da Bruno, il est situé à côté de l’aquarium.

Tulum

Nous n’avions jamais eu de queue mais là… Une chaleur écrasante, une queue très longue… Il y a très peu d’ombre sur ce site et les visiteurs se ruent sous les arbres ou à la plage accessible. Au parking les enfants ont pu caresser un singe et nous avons assisté à un spectacle : La danse du volador (Danza de los Voladores ou Palo Volador) est une cérémonie rituelle mexicaine d’origine mésoaméricaine. Le rituel se compose d’une danse et de l’escalade d’un poteau de 30 mètres à partir duquel quatre des cinq participants s’attachent les jambes à des cordes avant de se lâcher dans le vide en tournant et en descendant progressivement vers le sol. Le cinquième reste au-dessus du mât, en dansant et en jouant de la flûte et du tambour. Selon un mythe, le rituel a été créé pour demander aux dieux de mettre fin à une grave sécheresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!