Bilan Mexique

Etats Traversés : 11

Sonora, Sinaloa, Nayarit, Michoacan, Mexico, Puebla, Veracruz, Tabasco, Chiapas, Yucatan, Quintana Roo.

Nous avons parcouru 5732 kms en 60 jours

Animaux vus :

Colibris, dauphins, singes hurleurs, coatis, iguanes, agoutis, différentes sortent d’oiseaux.

Villes/Visites :

San Carlos

Petit village balnéaire avec sa plage, ses restaurants, son port, ses hôtels, ses petits commerces. Un endroit très agréable où il est bon de flâner. Un restaurant Italien en bord de route est juste divin.

Mazatlan

Nous n’avons malheureusement pas pu faire tout ce que nous avions prévu. Nous sommes allés au Galeries Plaza, c’est un gros complexe avec plusieurs boutiques, jeux pour enfants… Nous avons trouvé un super restaurant, nous avons adoré nous promener dans les rues, prendre des taxi ouverts cheveux aux vents.

Teacapan

C’est un petit village avec un Pemex, des épiceries où nous pouvons trouver des fruits, des légumes…, une boucherie. C’est le village comme on l’imagine avant de venir, des enfants qui font du vélo, qui courent de partout, qui jouent dans la terre au bord de la route, des chiens en liberté. Nous nous sommes garés devant un portail qui donnait sur une maison. Deux petites filles nous regardaient de derrière le portail. Les enfants sont vite allés chercher les jouets qu’ils ne voulaient plus et sont aller leur donner. Il fallait voir leur regard. Quand nous sommes repassés devant la maison ils jouaient tous autour d’une table avec les jouets. La route principale est pavée, les autres sont en terre.

Tequila

Nous avons fait un petit tour. Des marchands de tonneau fait main sont le long de la route. Nous en avons acheté un pour 130 pesos soit 6 €. Nous pensions acheter un simple tonneau, mais à la caisse l’homme fait un trou, mît le robinet et 1 L d’eau (nous avons été surpris qu’il mette du liquide nous pensions l’acheter vide, puis nous pensions qu’il avait mît de la Tequila). Des hommes en moto vous suive pour vous donner des cartes afin de faire un tour du village dans un « bus » en forme de tonneau. Nous avons tourné mais pas trouvé de place pour se garer.

Paracho

La ville de la guitare. Nous sommes arrivés jour de marché, super mais un bordel sans nom. L’ambiance était chaleureuse. Tous les stands sont des produits artisanaux il y a même des fruits et des légumes frais. C’était un mercredi.

Uruapan

Nous avons été à Plaza Agora. Il y a un Walmart et des grandes surfaces. Certaines rues sont étroites et le GPS nous a fait des siennes. J’ai fermé les yeux parfois, heureusement ce n’était pas moi qui conduisait. Il y a aussi de quoi manger, Burger King, Subway…

La Pyramide du soleil et la Pyramide de la lune à Teotihuacan

Nous avions un camping à un peu plus de 2 kms. Les pyramides sont magnifiques. Nous sommes montés au sommet de la Pyramide du soleil, le panorama est à couper le souffle. Il y a pleins de marchands et de petits magasins.

Palenque

Nous sommes allés à Maya Bell. Les pyramides sont juste à côté, il y a aussi une réserve avec différentes espèces d’animaux. La ville n’est pas loin, les taxis ne sont pas cher. Le restaurant du camping est bon et la ville est agréable. Moi qui ai eu des soucis dentaires il y a une super dentiste !

Campêche

Bivouac sur la walmart avec 3 autres familles. La ville est très jolie, très colorée et très propre. Nous avons été au marché sois disant artisanal mais il n’y avait rien. Nous avons préféré allé boire une Corona.

Uxmal

Nous avons passé la nuit sur le site. Les pyramides sont très belles et en fin de matinée nous avons vu énormément d’Iguanes.

XKéken

Magnifique Cenote. C’est une grotte, juste un trou laisse entrer la lumière.

Oxman

THE Cenote. Sur le camping, ciel ouvert, quand le soleil arrive au-dessus c’est superbe. Il y a une corde pour pouvoir sauter et des gilets de sauvetages payants.

Cancun Isla Mujeres

Nous avons pris un camping au nord de Cancun, et nous sommes allés à Isla Mujeres. Nous avons nagé avec les dauphins, un magnifique moment. Une fois sur le site, à boire et le repas sont à volonté. Il y a piscine, bar…

Playa del Carmen

La rue piétonne est super. Il y a un parking $10 de l’heure. Nous avons été à l’aquarium, pas super mais les enfants étaient ravis. Il y a de supers restos, nous avons mangé une pizza à 16 h 00 tellement elle nous faisait envie, boutiques…

Tulum

Nous restons sur le parking du site. Il fait très très chaud. La visite des ruines est fatigante à cause du soleil. Mais le site est super agréable, ces ruines au milieu de la jungle luxuriante.

L’argent :

  • La monnaie est le Pesos.  1 €=21,55 pesos.
  • Il faut avoir des Pesos et des Dollars, car certaines choses se paient qu’en dollar.
  • Toujours avoir de la monnaie sur nous pour payer les personnes qui nettoient les pare-brise aux feux rouges. Donner 1 ou 2 pesos autrement certains rayent les véhicules. Ne pas payer en carte car il y a des fraudes.
  • Nous avons trouvé des distributeurs dans un Bodega Aurea.
  • Nous n’avons jamais réussi à retirer dans les Bancomer avec la carte Visa Premier, ailleurs aucun souci.

La douane :

  • Nous sommes passés à Sonoyta. Petite frontière. On est passé entre midi et deux, il n’y avait personne. Ils ne parlent qu’Espagnol. Une douanière est montée dans le véhicule, elle a ouvert 2 placards et la salle de bain. On ne devait pas passer ce jour-là alors nous venions de faire les courses. Le frigo était plein et il y avait la boîte des bouteilles de bière par terre.
  • Nous avons garé le cc et sommes allés à l’immigration. La dame très gentille et souriante. Nous avons payé 25$ chacun, nous n’avions que des dollars sur nous mais si on paie en pesos on ne paie que 18$. Le change est en leur faveur. Nous avons mis un peu moins d’01h 00 pour passer.
  • Nous retournons à pied à la douane Américaine donner nos papiers verts.
  • L’enregistrement du véhicule se fera plus au sud à Petiquito sur la route vers Santa Ana.

L’essence :

  • 74 cts d’euro le litre. Il y a des pemex de partout. On fait l’essence et on paie après en espèce de préférence. La pompe du diesel est NOIRE.

Le gaz :

  • On en a pas trouvé à tous les coins de rue. Il faut aller à GLOBAL GAS. On a l’impression que c’est fermé, grande porte blanche avec écrit Global gas. Il faut y aller, ils ouvrent la porte, vous prenne la bouteille, la remplisse et vous la rende.

L’alimentation :

  • Nous avons trouvé des Kinder pour le plus grand bonheur des enfants. Le pain de mie et le jambon sont aussi revenus dans notre alimentation.
  • Nous avons fait des courses à OXXO on en trouve partout sur la route ils vont souvent avec les pemex. Les grandes surfaces Leys et Walmart (mais il n’y en a pas beaucoup) et Chedraui.
  • Les fruits et les légumes acheté pour quelques pesos au petit producteur dans des petites épiceries ou au bord de la route. Un délice. Nos papilles se remettent au boulot.
  • Nous avons appris à nos dépends qu’il vaut mieux manger au bord de la route que dans certains restaurants. Car la nourriture tourne plus dans les petits bouibouis du coup c’est toujours frais alors que les restaurants…..

La santé :

  • A Palenque je me casse une dent, on est dimanche. Sur le camping, au restaurant il y a un orthodontiste qui mange avec sa famille. Dès qu’il termine il nous demande de le suivre à son cabinet. Nous prenons un taxi et le suivons. Il me soigne sans anesthésie et il colmate pour que ça tienne jusqu’au lendemain et me conseil un dentiste. le lendemain nous y allons, mais même si je ne suis pas chochotte au vu de l’état du lieu je refuse de me faire soigner là. Nous trouvons une orthodontiste très bien et elle me fera une couronne provisoire sur plusieurs jours.
  • Entre Tulum et Chetumal après avoir changé 2 pneus qui ont éclaté Alain se bloque le dos. Nous allons au camping le plus proche et restons là jusqu’à ce qu’il puisse prendre un taxi et aller en ville. Nous trouvons un ventre, ils lui font une piqûre et dès le lendemain il va beaucoup mieux.
  • Uruapan Evanna-Lesia et moi avons été malades après voir mangé du poisson dans un restaurant. On a cru devoir l’hospitaliser tellement elle était mal, moi ça a été moins violent.

Les routes :

  • Ici cela mérite un point. Elles sont atroces, des trous partout.
  • A chaque villes et villages il y a des topes, elles sont tellement abruptes qu’on passe en 1ère.
  • A chaque topes et feux il y a des Mexicains, soit pour nettoyer le pare-brise, soit vendre des journaux, soit vendre des tacos, des iguanes, des perroquets ou d’autres choses. Certains sont insistants d’autres moins. Le pire endroit au nord est le péage juste après avoir passé la frontière entre le Sanora et le Sinaloa. Il y avait une vingtaine de personne de chaque côté qui se ruent sur vous. C’était flippant et oppressant autant d’un coup.
  • Dans les villages, les routes sont étroites et les fils électriques bas. On a essayé de serrer les fesses et baisser la tête lol.
  • Et sur les grands axes il faut regarder comment ils roulent et faire pareil. Souvent ils roulent sur le bas-côté car tout le monde double sans visibilité même si c’est interdit. C’est sport !!!
  • Il y a des croix partout, sur les bas-côtés.
  • A partir de Campêche c’est beaucoup mieux et il n’y a plus de Caseta de cobro.

L’eau :

  • Elle n’est pas potable. Il faut donc en acheter en quantité. Prévoir des pastilles ou de la javel pour nettoyer votre réserve dans le cc.

Les bivouacs : liste ici

  • Les pemex au Mexique sont comme les Walmart aux USA. On peut y dormir en demandant au pompiste, sur certaines. Celles qui ont un assez grand parking.
  • Dans les campings s’attendre à ce qu’il y ai coupure d’eau ou d’électricité alors tout faire tant qu’il y a car 1 heure après ce n’est pas sûre. Certains campings sont au bout d’une piste ou de routes étroites. On se demande parfois s’il peut y avoir quelque chose au bout, et oui il est là loinnnn !!!!!!
  • Il n’y a pas de laverie partout.

Les plus :

  • Les petites épiceries de village. Qui malgré les mouches qui envahissent les lieux ont de super bons produits.
  • Les Mexicains qui ont toujours le sourire, même ceux qui travaillent au bord de la route en plein soleil nous font toujours un signe et un grand sourire.
  • La vie tout simplement, qui est paisible. Les enfants marchent seuls dans les villages, font du vélo à 2 ou 3 sans casque et sans protection, sont assis dans les remorques des pick-up, les tous petits en couche et pieds nus jouent dans la terre.

Us et coutumes :

  • Les feux d’artifices, à toutes heures et tous les jours. Dans les villages et les villes. Nous avons été plusieurs fois réveillé le matin très tôt par ceux-ci. Et pour la nouvelle année, ça a commencé à 21 h 00 et fini à 06 h 00 du mat. Il y a plusieurs marchés qui en vende.

Les moins :

  • Les péages trop fréquent et très cher contenu de l’état des routes.
  • Les topes à l’approche des villes et des villages, certaines tellement hautes que le pot du cc touche.
  • Les chiens en liberté. Meggan et moi qui en avons la phobie… ici on ne croise pas des caniches ou des chihuahuas mais Pitbull, Malinois et Rottweiler. Ils n’ont pas l’aire méchants, ils ne viennent pas vous chercher mais ça reste flippant.

ARTICLE SUR LE MEXIQUE CLIQUEZ ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!