Bilan Guatemala

Animaux vus :

Singes araignées, toucan, iguane.

17 jours – 1070 kms parcourus

Villes/Visites :

Tikal

Le site est magnifique. Il faut commencer par le centre et se diriger vers le temple IV. C’est ce qu’il y a de plus impressionnant, sans parler de toute la faune qui habite ces lieux. Nous entendons des bruits tout le temps.

Flores

Nous avons été sur l’île. C’est joli mais pas grand intérêt.

Las Conchas

Un site magnifique, des cascades splendides. Nous voulions aller à Semuc Champey mais l’accès est impossible en camping-car et la logistique de le laisser, prendre un véhicule… Du coup nous avons décidé d’aller voire celui-ci. Nous avons dormi sur le site pour 10 Qzl. Les cascades sont magnifiques. On peut aller en haut et se baigner, les enfants sautent des cascades. Puis aller plus bas pour admirer les escaliers de cascades. Des femmes viennent à la rivière se laver et laver le linge avec les enfants qui ont joué avec les notre. Un beau moment de partage.

Rio Dulce

La ville est très animée si nous pouvons appeler ça comme ça. Il y a du monde, des voitures, des motos, des camions. C’est un beau bordel, organisé car ça ne bouchonne pas mais très dangereux. Il y a des boutiques, des vendeurs de poulet frite tous les mètres, des fruits, des légumes…

Antigua

La ville est vraiment très agréable. Le marché est immense et à 2 pas du camping. L’arche, l’église et la place sont à 15 minutes. Cette rue est piétonne avec des marchands ambulants et pleins de commerces. Nous y avons trouvé du pain. Nous avons visité le musée du Chocolat. Possible de faire son chocolat mais faut réserver la veille et c’est payant. Même le Mc Do est à voir avec son jardin magnifique, un bon wifi. Nous y avons passé quasiment une après-midi.

Lac Atitlan

On s’est posé en face de l’hôtel et du lac. Le village Panachajel est difficile à traverser.

Nous avons pris le bateau pour aller visiter les 3 villes en face. Après 30 minutes de bateau nous sommes arrivé à la première San Juan. Nous avons visité et nous avons assisté à une démonstration concernant la transformation du coton pour aller de la plante à l’écharpe en passant par le filage, la coloration, le tissage… Nous sommes allés voir l’église.

Nous avons repris le bateau 10 minutes pour aller à San Pedro. Pour nous la moins intéressante, le guide nous dit en plus de rien n’acheter ni de manger là car tout est cher.

Nous reprenons le bateau 15 minutes environ pour arriver à Santiago. Nous allons au restaurant indiqué par le guide. Il n’est pas cher, nous avons été servi très tard, nous avons débordé pour la visite. Le point dommage de cette ville, est l’absence de trottoir (utilisés par les commerçants) et les voitures qui passent juste à côté de nous. Mais les commerces sont très jolis. Il est possible de faire baisser les prix de moitié.

Nous sommes rentrés à la nuit tombée.

L’argent :

  • 1 € = 7,84 Quetzals.

La douane :

  • ENTREE : Pour commencer il y a la fumigation à 10 $US, il faut passer et le bureau qui est de suite à droite. Il faut avoir de l’argent car il y a plusieurs choses à payer. Il y a un distributeur mais il faut y aller à pieds et il est assez loin. Il y a de gros TOPES entre le bureau de l’immigration et celui de la fumigation.
  • Nous nous sommes garés quelques mètres plus loin. Pour rentrer faut payer pour les passeports 10 $US, bureau d’à côté pour le véhicule environ 23 $US. Il faut la photocopie du passeport et de permis de celui dont le nom est sur la carte grise ainsi que la photocopie de celle-ci (ils peuvent les faire sur place).
  • Ensuite nous avons passé un pont qu’il faudra payer 50 Quetzals. Nous ils nous ont laissé passer sans, mais ils sont venus nous chercher quelques mètres plus loin à la station essence.
  • Restaurant, banque, essence, pharmacies…
  • SORTIE : Las Chinamas. En 15 minutes tout est fait. Il faut faire tamponner les passeports, annuler l’importation temporaire du véhicule.

L’essence :

  • 60 cts d’euro le litre. Facile à trouver il y en a partout.

Le gaz :

  • Facile à trouver. On en a pas pris je ne connais pas le prix.

L’alimentation :

  • Dans les villes ça vaut vraiment le coup de manger local et sur place. Souvent assit sur un trottoir, un barbecue au bord de route.

Les routes :

  • De la douane à Tikal :
  • Asphaltée tout le long, mais avec des trous, des topes et une petite partie est de la piste.
  • De Tikal à Las Conchas
  • La route n’est pas mauvaise mais il faut emprunter en pont en bois pour traverser à un endroit.
  • De Las Conchas à Rio Dulce
  • Il y environ 1h30 de route. Pas mal de topes assez costauds. Des trous et des travaux (au moment de notre passage). La ville de Rio Dulce est pleine de passants et de véhicules.
  • De Rio Dulce à Antigua
  • 312 kms 9 h 00 de route. Les premiers kilomètres, la route est pleine de trous. Puis ensuite des travaux sur des kilomètres avec des embouteillages sur des kilomètres dans les montagnes. Nous avons mis 2 h 00 pour traverser Guatemala City et la ville juste à côté. Il y a énormément de monde même si on la traverse sur 6 voies. Une énorme descente après les villes, géniale pour tester vos freins 😉
  • Les routes d’Antigua à l’intérieur de la ville sont pavées, nous sommes en altitude il fait froid.
  • La ville est facile à traverser.
  • D’Antigua au Lac Atitlan
  • Nous avons pris la mauvaise route. Il faut prendre la Panamericaine. Nous avons pris « la plus courte en temps sur maps me » mais HORRIBLE ! Ca descend et ça monte avec des trous partout, nous avons patiné, il y a de la terre sur les pentes nous avons glissé. Un pont est cassé nous avons traversé par une rivière. Nous avons passé des villages dont un les routes très étroites, très très compliqué, heureusement un homme en moto nous a sorti de là.
  • Du Lac Atitlan à Antigua
  • Cette fois-ci nous prenons la Panaméricaine. La sortie du village Panachajel est très compliquée, en plus dimanche jour de marché certaines routes sont bouchées faut en trouver d’autres. Sur la Pana, ça tourne, il y a des trous mais ça va.
  • D’Antigua à la frontière Las Chinamas
  • Nous avons mis 3 h 00, des descentes, des trous, des montées… La température change. Il fait très chaud.

L’eau :

  • Sur les stations essence, dans les points bivouac d’iOverlander il y en a.

Les bivouacs : LISTE ICI

  • Avec iOverlander et maps me ils sont simple à trouver.

Les plus :

  • Les Guatémaltèques sont très serviables, toujours le sourire.
  • Les paysages différents ainsi que les Villes. Nous avons adoré Antigua, nous y sommes restés 7 jours.
  • Aucun sentiment d’insécurité.

Les moins :

  • Quand on donne du linge il faut bien vérifier car parfois il en manque.
  • Les routes, les montées et les descentes sont impressionnantes. Attention aux freins, parfois ça chauffe.

ARTICLE SUR LE GUATEMALA CLIQUEZ ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!