Bilan Costa Rica

Animaux vus :

Iguanes, singes capucins, paresseux, papillons, oiseaux, saïmiris, serpents, serpent basilique.

Villes/Visites :

Playa Hermosa

Magnifique plage avec ses palmiers et son sable noir. Dès que nous arrivons un homme vient de pêcher un serpent là au bord. Ca ne rassure pas pour se baigner. Il y a de grosses vagues avec un fort courant. Les enfants jouent au bord mais ne peuvent pas se baigner.

Cataratas de Cortès

Vous avez une piste d’environ 2 kms. A l’entrée on vous demande une donation. Arrivé sur le parking des hommes sont là pour le garder. On leur a donné 8$ et on y passe la nuit. Il y a du monde mais ça va. C’est assez grand pour tout le monde, nous ne sommes pas du tout les uns sur les autres. Agréable moment au frais.

La Cruz (Camping Finca Cannas Castilla)

Ce camping mérite un point car c’est un vrai parc. Oiseaux, papillons, crocodiles, paresseux, singes… Une faune et une flore très belle. Vu le prix des entrées dans les parcs ce camping vaut le détour. Nous sommes remontés pour y aller.

La Lac Arenal

Nous l’avons complètement contourné. La vue est magnifique, un bon spot aussi.

Crocodiles Bridge

Il est sur la route côté Pacifique. Nous nous sommes passés dessus quand nous avons fait San José la côte.

Le Parque Nacional Manuel Antonio

16$ par pers, les enfants de moins de 12 ans c’est gratuit. Magnifique parc au milieu de la jungle avec singes capucins, Saimairis, paresseux, des serpents, des papillons et une plage splendide avec aire de pique-nique. LE parc à faire.

Le Parque Nacional Marino Ballena (Playa Uvita)

C’est une plage de surfeurs, de grosses vagues.

L’argent :

  • 1€ = 592 colons.

La douane :

  • ENTREE : Penas Blancas. 2 h 00 ça peut être plus rapide mais les gens sont très longs. On va à l’immigration où il faut prendre à papier à remplir avant de faire la queue. On nous tamponne les passeports sans aucune question. On va à la douane pour l’importation du véhicule. Il faut une photocopie du permis de conduire, de la carte grise, du passeport du conducteur. La personne nous remet 2 fiches à remplir. Une fois rempli il signe et tamponne et nous donne un petit ticket qu’il ne faut pas perdre. On doit aller à l’autre bureau d’importation du véhicule mais avant il faut aller à l’assurance avec le véhicule car c’est à la sortie. Elle coûte 34€ pour 3 mois. Il faut sortir de ce bâtiment pour aller faire les photocopies de l’assurance et du passeport tamponné, revenir dans le même bureau pour que la personne fasse l’importation. Il nous remet une fiche, nous pouvons partir. Ensuite un dernier contrôle de douane nous vérifié tous les passeports et nous demande de restituer le petit ticket.
  • Nous sommes enfin au Costa-Rica.
  • SORTIE : Paso Canoas. 10 minutes. Nous sommes allés à la sortie de véhicule puis à l’immigration 8$ par personne (les impôts).

L’essence :

  • 0,83 cts d’euro le litre.

Le gaz :

  • 7€ pour remplir une bouteille.

L’alimentation :

  • Les prix sont à peu près comme l’Europe (un peu moins cher). 

Les routes :

  • Le long de la côte Pacifique (nous n’avons pas fait la Caraïbe) ce sont des 4 voies ou des 2 voies bien asphaltées.
  • Dans les terres, elles sont asphaltées mais très sinueuses, avec des pentes et des montées impressionnantes.
  • Pour les 2 cas dès qu’on quitte la route principale pour aller dans un parc, un camping… c’est de la piste.

L’eau :

  • 6L 12000 colons. On en a trouvé à 24000 colon pour 6L.

Les bivouacs : LISTE ICI

  • Assez simple à trouver. Proche des villes beaucoup moins.

Les plus :

  • La faune et la flore sont incroyables.

Us et coutumes :

  • Nous avons fait l’expérience un soir d’une musique avec des tambours. Nous avons appris que c’est lorsqu’une maison est au toit ils font la fête avec ses tambours.

Les moins :

  • Le prix des parcs. De 10$ à 20$ par personne ça chiffre vite.
  • Trouver de bons bivouacs pour y rester un peu n’est pas chose facile.
  • Les Costa Ricains sont probablement les plus inciviles de toute l’Amérique du nord au central au volant.
  • Toutes les habitations sont ultra protégées, apparemment pour une histoire d’assurance.

ARTICLE SUR LE COSTA RICA CLIQUEZ ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!